L’association


L’atelier solidaire de Saint-Ouen est un atelier  ouvert sur la ville, ses habitants, ses jeunes, ses étudiants…

Présentation du projet

Notre projet est axé sur l’apprentissage par la pratique et l’échange de savoir-faire dans la démarche du DIY, Do It Yourself ou “faites le vous-même. Nous souhaitons marier le “faites-le vous-même” avec le “apprenons-le ensemble”.

Nous avons choisi deux orientations principales et complémentaires autour d’un atelier d’autoréparation de vélos et un fablab (atelier de bricolage connecté à l’informatique).

Notre atelier veut conforter le lien social nécessaire à nos quartiers par la création d’un lieu convivial, un lieu d’échanges, de rencontres et d’apprentissage pour les jeunes et moins jeunes.

C’est un lieu de « brassage social ». On y trouve côte à côte, un étudiant ingénieur, un jeune de la cité, un habitant, un travailleur audonien, un précaire… qui souhaitent apprendre, bricoler, s’initier à l’informatique ou concevoir un projet technologique.

De plus, nous concevons et animons des ateliers mobiles pour une meilleure couverture du territoire et pour aller dans les quartiers difficiles à la rencontre des jeunes désireux de s’initier à l’autoréparation et au bricolage.

Les 4 axes de nos actions

  • éducatif : favoriser l’acquisition de savoirs aussi bien technologiques que manuels
  • économique : créer des emplois et des services de proximité
  • social : favoriser le lien social par la mutualisation des connaissances et la mise en place de projets communs
  • écologique : contribuer à la réduction des déchets

Le fablab

L’association propose de mettre en place différentes activités autour du concept “DO IT YOURSELF” ou “Faites-le vous-même”. Ces activités veulent créer du lien entre habitants et usagers de la ville par des activités ludiques et utiles en répondant à des besoins du quotidien.

L’objectif principal est de développer le goût du travail manuel et des techniques numériques auprès des jeunes et moins jeunes.

Qu’est ce qu’un fablab ?

Le FabLab est un atelier participatif, communautaire. C’est ce que l’on peut trouver dans l’atelier d’un bon bricoleur avec la compétence des gens qui y participent en plus. Le matériel est mis à disposition des adhérents pour la réalisation de projets communs ou personnels.

Il s’installe localement dans la vie d’un quartier.

Les différents FabLabs constituent un réseau mondial de laboratoires qui rendent possible l’invention en donnant aux individus accès à des outils de fabrication numérique connectés à des ordinateurs : imprimante 3D, fraiseuse numérique, découpe laser.

Un Fablab propose aussi des outils classiques non connectés tel qu’un poste à soudure, une perceuse sur colonne, un combiné à bois.

La formation dans le FabLab s’appuie sur des projets et l’apprentissage par les pairs ; chacun prend part à la capitalisation des connaissances et à l’instruction des autres utilisateurs.

L’idée est de mixer des populations qui ne se mélangent pas forcément pour encourager l’autoformation, le partage des connaissances et la mixité afin d’amener des jeunes et moins jeunes vers des centres d’intérêt autres que ceux en vogue dans notre société.

Un des objectifs est de redonner goût au travail manuel à des jeunes issus des quartiers de la ville de Saint-Ouen.

Pour cela, nous souhaitons collaborer avec les équipes (enseignants et étudiants) de l’école d’ingénieurs SUPMECA et du lycée Marcel Cachin afin de mettre en place cette plateforme technologique et expérimentale.

Ateliers thématiques

Des ateliers thématiques sont mis en place comme :

  • construction de mobilier à partir de palettes récupérées
  • impression par sérigraphie
  • initiation à la fabrication numérique: impression 3D, découpe informatisée

L’atelier vélo

L’Atelier souhaite favoriser la pratique du vélo en mettant en place un espace partagé d’autoréparation de vélo.

Se déplacer en vélo est la méthode alternative à la voiture et aux transports en commun.

C’est LA solution aux embouteillages parisiens et à la ligne de métro N°13, la plus saturée de Paris. C’est donc une solution pour les audoniens.

Le vélo et la marche à pied sont les moyens de transport qui occasionnent le moins de rejets de CO2.

Faire du vélo est de plus bon pour la santé et ne pollue pas !

Il nous semble donc important que la ville de Saint-Ouen ait son atelier de d’autoréparation de vélo afin d’encourager la pratique de ce transport doux pour les déplacements réguliers ou occasionnels.

Quels sont les différentes orientations de l’atelier vélo?

  • Transfert de connaissances mécaniques

Beaucoup de cyclistes n’ont pas les outils et la place nécessaire pour réparer leur vélo. Ils ne savent pas non plus le réparer. Dès lors, un vélo défaillant peut rapidement finir dans une cave ou à la casse.

Pour cela, l’Atelier souhaite devenir un lieu d’échange, de savoir et d’accompagnement pour que chacun apprenne à entretenir et à dépanner son vélo de façon autonome.

  • Réemploi et valorisation des vélos

Nous pratiquons le recyclage de vélos « sauvés » de la destruction et de la décheterie. De plus nous collectons les vélos chez les particuliers qui souhaitent s’en débarrasser.

Par la suite, soit ils sont remis en état par les adhérents, soit ils sont démontés et reconditionnés en pièces de rechange pour la remise en état des autres vélos.

  • Promotion du vélo en rendant plus accessible cette pratique : accès à des vélos à un prix modeste et initiation à l’entretien
  • Marquage des vélos pour lutter contre le vol
  • Mise en place d’ateliers mobiles dans les cités de la ville et dans les entreprises afin de permettre une meilleure couverture sur le territoire de Saint-Ouen, permettre aux jeunes de s’initier à l’autoréparation et apporter un service dans des lieux réputés difficiles
  • atelier de fabrication avec la conception de vélos bizarres : vélos surélevés, triporteurs
  • stage de formation mécanique